Groupe SAPEC - Soutien aux personnes abusées dans une relation d'autorité religieuse












Les objectifs de la CECAR

 

La Commission d’Écoute, de Conciliation, d’Arbitrage et de Réparation découle des travaux des rencontres tripartites (voir l'historique). Elle se doit d’assurer le traitement des demandes relatives à des faits prescrits d’abus sexuels commis sur des mineurs par des agents pastoraux d’un diocèse suisse ou par un membre d’une congrégation ou d’un ordre religieux établi en Suisse.

 

Écouter des victimes

La commission doit créer un lieu accueillant et un climat respectueux qui encouragent la personne victime à venir déposer, à être écoutée, à recevoir information, reconnaissance du traumatisme subi, et demande de pardon de la part de l’agresseur ou de son supérieur hiérarchique !

 

Favoriser la conciliation

Les conciliateurs doivent favoriser l’échange entre les parties et œuvrer en faveur d’une conciliation afin que les parties  trouvent un terrain d’entente, alors que les opinions ou les intérêts peuvent s’avérer opposés, pour de déboucher sur l’accord le plus satisfaisant possible.

 

Offrir un arbitrage

En cas d’impossibilité de conciliation entre les parties, la situation sera examinée par les membres de la CECAR qui auront autorité pour décider d’une solution définitive et sans recours possible.

 

Déboucher sur une réparation financière

Si parfois il est possible de chiffrer les frais thérapeutiques qui ont découlés de l’agression, le traumatisme subi par les victimes ne pourra jamais être estimé ni « réparé ». Dans ce contexte, l’indemnité financière proposée aux victimes n’est qu’un geste symbolique de la reconnaissance de la responsabilité morale de l’Église.

 



© 2015-2017 Groupe SAPEC • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales