Groupe SAPEC - Soutien aux personnes abusées dans une relation d'autorité religieuse










12 juin 2018

Edito

Faire reconnaître – Réparer - Prévenir

 

Le 22 décembre 2017, le Groupe SAPEC a soufflé sept bougies et publié les résultats de son enquête reconnaître, réparer, prévenir les abus sexuels commis par des agents. Notre lutte en solidarité avec les victimes se poursuit à ces trois niveaux.

 

Faire reconnaître une situation lorsque le berger est un loup

En Suisse

Stimulé notamment par notre enquête (http://www.groupe-sapec.net/enquete-presentation.htm ), Pierre Pistoletti, journaliste RP à cath.ch, a mené sa propre enquête, publiée sous le titre  Lorsque le berger est un loup : > https://abus-sexuels.cath.ch/.

 

Et au niveau mondial

Les déclarations désastreuses du Pape François lors de son voyage au Chili au sujet des victimes d’abus sexuels et les démissions des évêques chiliens nous rappellent que l’Église catholique est encore loin d’appliquer la tolérance zéro qu’elle annonce depuis des années et de mettre en œuvre les recommandations du Comité des droits de l'enfant et du Comité contre la torture en s'appuyant sur le brillant travail de Barbara Blaine, SNAP et CCR.

C’est donc sans hésitation que le Groupe SAPEC, représenté par Jacques Nuoffer et Jean-Marie Fürbringer, s’est engagé comme partenaire dans la fondation de l’ONG Ending Clergy Abuse – Global Justice Projet – ECA

 

Réparer : une tâche de la CECAR qui est suspendue !

L’organisation et le fonctionnement de la CECAR, Commission d’Écoute, de Conciliation, d’Arbitrage et de Réparation n’étaient pas terminés lorsque les initiateurs, représentant le Groupe SAPEC et l’Église catholique ont pris de la distance et sont restés disponibles comme facilitateurs. Notamment la position de la CECAR face à la commission d’indemnisation ne correspondait pas à l’indépendance totale que nous demandions. Le rapport d’activité 2017 de la CECAR confirme que la Conférence des Évêques Suisses ne lui a pas accordé encore une indépendance complète !

Son Conseil a décidé de suspendre ses travaux: voir Interruption des travaux de la CECAR.

 

Prévenir un premier passage à l’acte en Suisse et dans le monde

Lors de la table ronde précédant notre assemblée générale 2018 nous avons abordé un aspect particulier de la prévention : Prévenir un premier passage à l’acte : Une aide est-elle possible pour les pédophiles abstinents ? Cette thématique que précisait notre invitation relève autant de la prévention primaire que de la protection des victimes, dans la société en général et dans l’Église catholique en particulier. L'article de Pierre Pistoletti Pédophilie: des solutions existent évoque la difficulté du sujet.

Alors qu'au niveau mondial, l'Eglise catholique tarde à reconnaître vraiment les abus sexuels et spirituels de ses agents et à sanctionner les évêques qui les protègent et que, même en Europe, elle peine à mettre en place un geste concret de réparation, la prévention reste une tâche immense à laquelle ECA espère aussi contribuer efficacement.

 

Jacques Nuoffer

Président du Groupe SAPEC

  

 

Association du Groupe SAPEC

Soutien aux personnes abusées dans une relation d’autorité religieuse

 

 

 


 

 

 



© 2015-2018 Groupe SAPEC • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias - Création de site internet dans le Jura
Plan du siteMentions légales