Groupe SAPEC - Soutien aux personnes abusées dans une relation d'autorité religieuse










22 décembre 2017

Edito

Le 22 décembre 2017, le Groupe SAPEC souffle sept bougies !

 Sept ans de lutte en solidarité avec les victimes pour amener l’Eglise catholique à

reconnaître, réparer, prévenir les abus sexuels commis par des agents pastoraux 

Les résultats de notre enquête sont en ligne

Même s’il reste encore beaucoup à entreprendre, quel chemin parcouru ! L’enquête menée à l’occasion de ce 7e anniversaire se trouve dès à présent en ligne. Nous vous invitons à découvrir son contenu qui se décline en chapitres pouvant être lus indépendamment les uns des autres. Vos commentaires seront les bienvenus !

 

Dans le sillon de Gabriel Ringlet

Dès 2013, Gabriel Ringlet, par son message et son appel à la réparation institutionnelle nous a éclairés et soutenus. Il n’a accepté de publier sa conférence qu’avec d’autres textes. Ce fut une des raisons qui nous ont amenés à lancer notre enquête : Abus sexuels dans l’Église catholique : contribuez à les faire reconnaitre, réparer, prévenir.

 

Plus de quarante témoignages

17 témoignages de personnes victimes, de Suisse pour la plupart, et 11 de personnes ayant été reçues au Centre d’arbitrage belge, 5 de prélats, 3 de parlementaires, 7 de membres de l’Association Groupe SAPEC.

 

Dix-huit articles de fond sur des réalisations et des recommandations

Qu’en est-il au sein de l’Église catholique de Belgique, de France, de Suisse de la reconnaissance des abus, de la demande pardon, de la réparation financière, des recherches sur les causes de ce grave problème ! Quel bilan en tirer ?

 

Une édition actualisée et imprimée envisagée pour fin 2018.

La CECAR termine actuellement sa phase de mise en place. Les témoignages la concernant, comme d’autres témoignages et commentaires qui nous parviendront seront ajoutés à la publication en préparation.

 

Notre gratitude et notre détermination

Notre gratitude va à Gabriel Ringlet et aux auteurs des nombreux textes qui nous sont parvenus. Grâce à eux, le Groupe SAPEC souffle sept bougies avec le sentiment d’avoir contribué à une véritable prise de parole de la part des personnes victimes et d’avoir fait en sorte qu’une approche plus éclairée, plus juste et plus humaine de la thématique des abus sexuels commis au sein de l’Eglise soit possible. L’Eglise a tremblé. Sa tour d’Ivoire s’est lézardée. Du coup, elle est devenue plus humaine, plus proche. Beaucoup reste à faire. Mais ensemble nous y parviendrons. Comme le dit une victime qui nous a écrit : « Il ne faut jamais baisser les bras ! »

 

Jacques Nuoffer

Président du Groupe SAPEC

 

 

Association du Groupe SAPEC

Soutien aux personnes abusées dans une relation d’autorité religieuse

 

 

 


 

 

 



© 2015-2018 Groupe SAPEC • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales